Frustration, les grands copains de Phil Man étaient au Café Charbon. Contents de pouvoir jouer enfin à Nevers sur les terres des Shredded hermine's.

Pour l'after ils étaient prêts à aller au Petit Verdot, mais ce cépage habituellement insensible à la pourriture a disparu du terroir Nivernais. Peu nous importe la frustration de cette disparition, les Malakoffiots sont toujours là pour notre plus grand plaisir avec leur post punk bien ancré et c'est l'essentiel.

On sait tout de suite aux premières notes que leurs racines ne sont pas à Nashville ou Belleville, mais plutôt du nord de l'Angleterre.

Il y en a marre, pas des Malabars mais de ces foutus artistes à la Pascal Obispo qui prétendent avoir écouté du Joy Division et tout le toutim du post punk et nous proposent de la soupe !

Au moins avec frustration on en a pour notre argent et nos oreilles.

Showbiz man ne perdez pas le Fil...

https://fr-fr.facebook.com/Frustrationparis/